Caroline Gagné, artiste

Autofading_Se disparaître

Installation et réalité virtuelle
2021

Production
2020 Sporobole, Sherbrooke

Diffusion
2021, BetaLab, Sporobole, Sherbrooke

Téléchargement pour Windows (à venir)

Résumé
L'œuvre fait appel aux technologies de la réalité virtuelle et de la composition sonore non linéaire pour interroger, d'une manière poétique, la présence de l’être humain dans son environnement. En portant le casque, le spectateur se voit plongé au cœur d'une forêt générée en données « points cloud », qui évolue selon l’attitude d’observation et d’attention qu’il privilégie. 

L’expérience débute dans un environnement virtuel balayé par le vent, la neige et le brouillard. Lorsque le spectateur adopte des mouvements lents, le vent se calme et le brouillard se dissipe. Des bruits apparaissent progressivement : un ruisseau coule, un battement d'ailes surgit, un craquement ou le froissement d'une herbe sèche se manifeste à ses pieds. Plus l’observateur ralentit ses gestes et tient une posture d’observation, plus les micromouvements de la forêt deviennent perceptibles et se multiplient. Ainsi, les sons et les animaux semblent se rapprocher, des oiseaux apparaissent, un pic martèle un arbre... Cette quiétude truffée de détails délicats s’effondre dès que l’observateur fait un geste soudain. La tempête se lève alors, ne laissant perceptibles que des ombres de particules volatiles en train de disparaître.

L'œuvre dans l'espace
​(à venir)

Collaborations
Intégration technologique : Renaud Gervais
Enregistrements : Caroline Gagné et Christophe Havard
Musique originale : Christophe Havard
Composition de l'environnement sonore : Caroline Gagné
Modélisation du rocher virtuel et fabrication de l’élément sculptural réel : Carl-Dave Lagotte

Co-production 
Sporobole centre en art actuel
0/1-Hub numérique Estrie
​La Chambre Blanche

Avec le soutien de Conseil des arts et des lettres du Québec 

Intégration technologique : Renaud Gervais 
Enregistrements : Caroline Gagné et Christophe Havard
Musique originale : Christophe Havard
Composition de l'environnement sonore : Caroline Gagné
Modélisation du rocher virtuel et fabrication de l’élément sculptural réel : Carl-Dave Lagotte

Photos

Vidéos